Dakar Waaw Waaw

Je viens de rentrer d’une semaine riche ( en tout ! )  de Dakar.

Pour une fois, l’idée ne venait pas de moi ! Cette fois-ci, tout est parti d’un simple tweet :

tweet_sisterhood

Andresia que je connaissais peu, seulement des interactions sur twitter, nous proposait, il y a 5 mois, de passer un weekend sisterhood.

Quelle idée saugrenue ! Se retrouver avec des inconnus pour la plupart (juste des profils twitter en fait) pendant un weekend pour échanger, découvrir le Maroc( à la base) mais aussi chiller (pour chiller). La Malicka Boudeuse, geek et garçon manqué ( qui n’aime pas les gens) a tout de suite voulu refuser. Je ne savais pas c’était quand la dernière fois que je m’étais retrouvé avec plus de 3/4 filles pendant plus d’une journée. J’ai commencé par me poser 200000 questions : et si elles étaient chiantes ? Et si je ne les supportais pas ? Et si c’était moi la reloue ? Et si ça partait en gros clash (façon les Marseillais gabonaises à Dakar) ? Malgré toutes ces interrogations ma curiosité m’a poussé à dire oui. Dans le pire des cas ce serait une expérience enrichissante ou non et une destination en plus à rayer de ma liste.

Le temps passait, la date du départ approchait et les remarques de chacun me stressaient un peu plus chaque jour :  » Tu es sure que tu veux partir avec des gens que tu ne connais pas et pire que ça des filles ?! ». Jusqu’au jour J, j’ai essayé de trouver des excuses bidons( congés non accordés, maladie, visa refusé) pour me défiler et annuler mais heureusement que je ne l’ai pas fait ! Je n’aurai pas pu faire partie de ce Sisterhood de l’abus !

Pendant cette semaine( la preuve que nous étions déjà dans l’abus le week-end s’est transformé en semaine du jour au lendemain), j’ai tellement appris !

Le casa Mara où la tortilla est reine

J’ai découvert que 10 filles « spéciales » (pour rester politiquement correcte) dans un hôtel c’était ingérable. Le Casa Mara se souviendra longtemps de notre passage animé.

J’ai visité la Jolie Dakar et ses alentours

Le parc Han où nous avons pu assister à l’événement  » Rencontre Afro » et (re)découvrir le Petit Manuel du Cheveu Crépu.

IMG_20170510_210007_405

L’île de Gorée où notre guide préféré Mr Diop Le Maire nous a rapellé notre devoir de mémoire.

Il faut pardonner mais ne pas oublier …

Maisons_des_esclaves

img_20170511_110401_874-e1494494478860.jpg
IMG_20170509_153627_242

Le lac Rose (lac Retba) où le taux élevé de sel dans l’eau nous a permis de flotter sans effort

IMG_20170507_173918_903

IMG_20170507_173216_549

Le monument de la renaissance et ses 2000 marches (j’abuse à peine!) idéal pour éliminer tout le gras accumulé à Dakar.

IMG_20170509_130258_352

Flâner dans les marchés de Dakar à la recherche de Wax, dentelle, tailleur et souvenirs à ramener à nos proches. Les marchés Sandaga et HLM n’ont plus de secrets pour nous !

J’ai chillé à Saly la petite côte dans une super maison (avec une piscine de rêve) mais aux milles frais annexes.

Nos estomacs aussi ont appris à Dakar. Ils ont (re)découvert la gastronomie sénégalaise : les thiebou dienne, fataya, pastel, dibi, chèvre, thiou (je cherche encore mes boulettes), le Bissap et le gingembre.

IMG_20170508_113904_006

Mais le plus important reste que j’ai appris d’elles. De ces jeunes femmes aux histoires, aux vécues et aux profils différents. Des femmes drôles, savantes, sophistiquées, fortes et entreprenantes.

Merci pour les fou rires, les ateliers, les PPT de 15 slides, les conversations et les débats jusqu’à pas d’heure, les cours de twerk, les aperos au RUM et j’en passe …

Les beyhives, les bastonneuses, les plus douces et les plus calmes, les go du lifestyle, les courageuses, les directrices artistiques, les longues, les courtes, les yayas, celles avec qui « on est bien là » vous m’avez toutes inspirées !

Rdv en 2018, pour le week-end la semaine Sisterhood le retour.

PS : Mais sinon le recrutement a été fait sur quels critères Daninou et Andresia ? Je me pose encore des questions sur les autres sisters…

6 réflexions sur “Dakar Waaw Waaw

  1. Ping : Mon Paris – Dakar à moi  – Davessona

  2. Ping : Le Sisterhood, le retour … au Kenya – Igamba Si Malicka : Découvrez mes histoires

  3. Ping : Ma bucket list – Igamba Si Malicka : Découvrez mes histoires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s