I’m coming home

Je reviens vivre au Gabon, improbable non ? Même moi je n’y crois pas.

Moi la Nantaise d’adoption, la globe-trotteuse, l’amoureuse des brunchs, des apéros en terrasse, des weekends en Europe, l’hypocondriaque, la Mme allergie, celle dont les yeux ne supportent pas la poussière, celle dont la peau ne supporte plus la chaleur, tant de raisons qui rendent ce retour incompréhensible.

Ma vie à Nantes me paraissait tellement être un excellent compromis que j’avais oublié qu’il y a quelques années je rêvais encore de rentrer, de travailler, d’apporter ma pierre à l’édifice. J’avais oublié qu’à la base j’étais partie en France dans l’optique de me former et de rentrer au Gabon. Pourtant à 20 ans j’ y croyais encore :

A 30 ans, j’espère avoir acquis assez d’expériences pour pouvoir rentrer au Gabon et monter avec un ami une entreprise de consulting en informatique. Cette entreprise proposera des solutions innovantes en termes de nouvelles technologies. Dans l’idéal je me vois travailler dans la mise en place de systèmes d’informations dans le milieu hospitalier et dans le milieu de l’éducation. Globalement dans 10 ans je m’imagine être un acteur du développement de mon pays.

Mais pourquoi maintenant ?

  • Mais pourquoi pas ?
  • Une opportunité que je ne pouvais pas refuser une deuxième fois : ne pas vivre avec des regrets is The Motto !
  • Les voix de mes petits anges gardiens qui m’ont soufflé que je n’avais rien à perdre tout à gagner
  • L’envie de vivre une nouvelle aventure
  • L’envie d’être chez soi même si en 10 ans j’ai eu le temps de devenir une étrangère
  • La satisfaction d’être chez soi avec les gens que j’aime
  • Etre dans un contexte où on a une histoire, un langage commun
  • Donner du sens à mon travail

Malgré la réalité politique, économique, le manque d’infrastructures, le prix exorbitant des billets d’avion … (et je pourrais continuer ma liste) j’ai décidé de sauter le pas !

J’espère revenir ici plus souvent pour vous partager mes impressions, mes petits bonheurs mais aussi mes désillusions et tous les grands verres d’eau qui me permettront d’aborder ces changements en restant zen.
Graver dans les « internets » cette nouvelle aventure !

Allez, salut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s