Une journée au Canyon Rose de Léconi

Après 3 mois d’interruption des aventures de Malicka la baroudeuse dans le Haut-Ogooué, je suis de retour avec mon équipe d’aventuriers !
Il était temps, j’avais le sentiment d’étouffer.
Entre la crise COVID, le couvre-feu, le stress ambiant cette journée a été une véritable bouffée d’oxygène.

Samedi matin nous avons pris la route (beaucoup trop tôt) direction le Canyon Rose (ou rouge c’est selon vos préférences).

Le canyon rouge/rose

Le Canyon rose, situé au sud-est de la ville de Léconi, est le canyon le plus visité et le plus connu des 3 canyons du parc national des plateaux Batéké.
Il est aussi connu sous le nom de « cirques de Léconi » car géologiquement parlant il s’agit plus d’un cirque d’érosion (enceinte naturelle de forme circulaire à parois abruptes creusée par l’érosion ) que d’un canyon (vallée creusée par un cours d’eau et caractérisée par son étroitesse).
Ce canyon fascinant est rempli de sable et entouré d’autres grandes formations géologiques.
Une fois arrivé sur place, vous pourrez découvrir pas un mais deux canyons jumeaux – le plus grand canyon «masculin» aka papa et le plus petit «femelle» derrière aka maman.
Il y a un sentier le long du bord du canyon masculin, menant au canyon féminin.
On distingue en contrebas, le lac aux Caïmans qui abritait autrefois une grande population de crocodiles (les chasseurs sont passés par là).

Lors de cette excursion dans les plateaux batékes, nous en avons profité pour tenter de nous échapper rouler vers le Congo. Ces plateaux s’étendent globalement du sud-est du Gabon jusqu’au Congo voisin.

Le trajet entre le Canyon rouge et la frontière avec la république du Congo est d’environ 20 min, la route est bitumée et plutôt agréable. Les frontières terrestres étant fermées (COVID), nous sommes restés côté Gabon mais le panneau indiquant les 600 km nous séparant de Brazzaville nous a donné des idées.

On y va comment ?

Le trajet

  • Moanda – Franceville = 60 Km – 1h environ, la route est dégradée mais en cours de réfection au niveau de l’exploitation de Gabon mining
  • Franceville – Leconi = 101 km – 2h de trajet environ, la route a été entièrement refaite pour la CAN et permet donc un accès facile à Léconi
  • Leconi – le Canyon = un peu moins de 10Km de route bitumée en prenant la direction le Congo puis 4/5 km de piste à partir du panneau Canyon
Pan

C’est la deuxième fois que je faisais ce trajet mais je suis restée émerveillé devant cette succession de paysage « façon Windows 98 » uniques au Gabon.
Il y a des plateaux à perte de vue qui contrastent avec les paysages classiques de forêt dense du Gabon.

Sur le trajet, il y a un arrêt obligatoire : le quartier les Eaux Claires et le plongeon du pont (pour les plus téméraires) qui enjambe la rivière connue pour le caractère limpide de son eau. Vu la chaleur ambiante, j’avoue que je me serais bien laissé tenter par une petite baignade.

Ou mange ou ?

A Léconi : au Rendez vous des chasseurs

Il s’agit d’une auberge/table d’hôtes située à côté de l’ancien cinéma des plateaux .
La propriétaire propose des buffets pour les groupes, le menu est à valider en amont avec elle
Elle est réputée pour ses desserts à tomber par terre (que je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de gouter).
Vous pouvez également y passer la nuit : il y a 3 chambres d’hôtel rénovées récemment.

Infos pratiques

Le budget :

24000 FCFA par personne : 4000 pour le guide, 10000 pour l’essence et 10000 pour le repas.

Nous étions un groupe de 8 ce qui nous a permis de diviser les frais pour le guide et l’essence.

La voiture :

Si vous disposez d’un 4×4, vous pouvez aller jusqu’au canyon de Léconi avec votre propre voiture.

En berline : vous pouvez faire le trajet depuis Moanda ou Franceville avec votre voiture et demander au guide de vous mettre à disposition un 4*4 à Léconi pour le trajet jusqu’au Canyon.

Le guide

Mr Ivolo, le guide, est très sympathique et nous avons passé une agréable journée en sa compagnie. N’hésitez pas à me contacter pour que je vous transmette ses coordonnées.

Le mot de la fin ?

Dans la liste de des mes petits bonheurs de la vie au Moanda, pouvoir faire ce genre de day-trip est dans le top 3. Il y a une pléthore de sites à découvrir aux alentours de Moanda/Franceville, plus ou moins accessibles et à des prix raisonnables.

Je me rends compte un peu plus chaque jour du potentiel touristique du Gabon et en particulier du G2.

En attendant de pouvoir créer quelque chose de concret, je prends plaisir à découvrir ma nouvelle région d’adoption et à partager avec vous mes aventures.

Allez, salut !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s